Menu
Exil pour deux violons

Exil pour deux violons

Dès 1905, Bartók s’oriente vers l’exploration de la musique paysanne hongroise qui était jusqu’alors absolument inconnue. De ce fait, il entreprend ces recherches en partant d’un point de vue purement musical et uniquement sur le territoire linguistique magyar ; mais plus tard s’y associa le traitement non moins scientifique du matériau, ainsi que l’élargissement des investigations en zone linguistique slovaque et roumaine.L’étude de cette musique paysanne a été d’une importance décisive pour Béla Bartók parce qu’elle lui suggéra la possibilité d’une émancipation complète de l’hégémonie du système majeur-mineur qui existait jusqu’à ce moment là.Ces Duos sont tous construits, sauf deux, à partir d’airs populaires, faisant ressortir une mélodie paysanne permettant de faire voyager les auditeurs à travers la Hongrie, la Slovaquie, la Serbie et même l’Arabie…
Ils sont présentés sous la forme de petites pièces dont la durée oscille entre 24 secondes et 3 minutes 14. Elles représentent toutes des petits chefs-d’oeuvre par la beauté de l’écriture, qui concilie dépouillement et richesse, simplicité et raffinement…
« Chacune de nos mélodies populaires est un véritable modèle de perfection artistique. Je les considère comme des chefs-d’oeuvre en miniature au même titre que le sont, dans le domaine des formes plus importantes, une fugue de Bach ou une sonate de Mozart. Ces mélodies peuvent être proposées comme des exemples pour la qualité et la densité sans égale de la pensée musicale qui s’exprime sans détail superflu. »…
`
Ces 44 duos pour violons sont interprétés pour la première fois le 20 Janvier 1932 par Irme WALD-BAUER et György HANNOUER à BUDAPEST .…``
« Celui qui veut vraiment sentir la pulsation de cette musique doit en quelque sorte la vivre… »…

Béla Bartók, musique populaire hongroise et nouvelle musique hongroise 1928.

/uploads/tinymce/Dossier-presse-Exil_deux_violons_31_Janvier_2019_(1).pdf


En savoir plus